lundi 16 septembre 2019

Louvois 51150 - Cartes Postales Anciennes





Louvois est une petite commune du nord-est de la France, située dans le département de la Marne et de la région Grand Est (Champagne-Ardenne).
Elle fait partie de la Communauté de communes "de la Côte des Noirs".
Les habitants et habitantes de la commune de Louvois sont appelés les Louveteaux.

Depuis le dernier recensement de 2013, la commune de Louvois compte 301 habitants, vivant sur une superficie totale de 12 km2 avec une densité de 25 habitants par km2 et une moyenne d’altitude de 125 m
Les communes voisines sont Tauxières-Mutry, Bouzy, Ville-en-Selve, Fontaine-sur-Ay, Mailly-Champagne.
La grande ville la plus proche de Louvois est Épernay et se trouve à 13 kilomètres à l' ouest à vol d'oiseau.
La gare la plus proche de Louvois se trouve à Avenay-Val-d'Or (6.65 kilomètres), Germaine (7.35 kilomètres), Rilly-la-Montagne (9.02 kilomètres), Sillery (11.51 kilomètres), Prunay (11.9 kilomètres).
Le maire actuel du village de Louvois est Delphine Boever (2014-2020).

 
Histoire et patrimoine :
  • Le château de Louvois a été créé originellement au début du XIIIe siècle. Lors de son acquisition par Michel Le Tellier, marquis de Barbezieux et secrétaire d'État à la Guerre de Louis XIV, la propriété fut érigée en marquisat, puis fit partie de la dot de mariage de son fils François Michel Le Tellier de Louvois avec 35 hectares de vignes. Coordinateur de la construction du château de Versailles après la mort de Colbert, il se fit construire un magnifique château sur des plans de Mansart et des jardins de cinquante hectares dessinés par un élève de Le Nôtre. Le domaine devint en 1776 la propriété d'Adélaïde et Sophie, deux des filles du roi Louis XV. Lors de la Révolution française le domaine fut détruit ; il ne subsistait que la grille d'entrée, l'orangerie et les grands bassins. À son emplacement fut édifié, au XIXe siècle, un simple pavillon de facture classique avec quelques matériaux d'origine. Aujourd'hui, le château est propriété du groupe Laurent-Perrier ; une petite partie du jardin a été reconstitué à partir des plans originels. Les panneaux touristiques à l'entrée du village omettent de mentionner que le château de Michel Le Tellier n'existe plus.
  • L'église romane avec ses chapiteaux, ses sculptures.
  • La ferme de Vertuelle, qui accueille le public et propose des activités pour les enfants. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire